4 astuces pour réduire le montant de vos impôts en toute légalité

par Elodie R
Publié le : Mis à jour le :
Hausse de salaire en 2024 quels secteurs et métiers pourront en bénéficier

La pression fiscale peut représenter une charge importante pour de nombreux foyers, et la recherche d’optimisation de cette situation est un sujet d’intérêt croissant. Dans cet article, nous allons vous présenter 4 stratégies à connaître absolument pour réduire le montant de vos impôts, dans le respect de la réglementation fiscale.

Première astuce : investir dans l’immobilier locatif

L’une des méthodes les plus courantes pour optimiser sa fiscalité consiste à investir dans l’immobilier locatif et à profiter des dispositifs de défiscalisation existants, tels que la loi Pinel ou encore le dispositif Denormandie. Ces dispositifs permettent en effet aux propriétaires bailleurs de bénéficier d’avantages fiscaux significatifs sous certaines conditions, comme le plafond de loyer ou encore la durée minimale de location du bien. Ainsi, il est possible de réduire son impôt sur le revenu tout en se constituant un patrimoine immobilier solide.

Le saviez-vous ? La défiscalisation immobilière ne se limite pas aux dispositifs récents

Il est également possible de tirer profit des dispositifs plus anciens, comme la loi Malraux qui vise à encourager la rénovation d’immeubles classés en secteurs sauvegardés ou en zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (ZPPAUP). En investissant dans ce type de projet, les contribuables peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 30 % du montant des travaux réalisés.

Lire aussi  Hausse de salaire en 2024 : quels secteurs et métiers pourront en bénéficier ?

Deuxième astuce : Souscrire à un Plan d’Épargne Retraite

Souscrire à un Plan d’Épargne Retraite (PER) est une autre solution pour optimiser sa fiscalité tout en préparant son avenir. Les sommes versées sur un PER sont en effet déductibles de votre revenu imposable, ce qui vous permet de réduire le montant de vos impôts. De plus, cette épargne sera disponible lors de votre départ à la retraite, sous forme de rente ou de capital. Il est également possible de récupérer ces sommes en cas d’événements exceptionnels tels qu’un décès, une invalidité ou encore l’achat d’une résidence principale.

Attention aux limites et plafonds de déduction

Il est important de noter que la déduction fiscale offerte par un PER est soumise à certaines limites. En général, il est possible de déduire jusqu’à 10% de vos revenus professionnels. Néanmoins, cette limite est fonction de votre statut professionnel et de votre niveau de revenus.

Troisième astuce : Faire des dons aux associations

Faire des dons à des associations reconnues d’utilité publique ou d’intérêt général peut donner droit à une réduction d’impôt équivalente à 66 % ou 75 % du montant des dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Vous pouvez également donner à des organismes d’aide aux personnes en difficulté pour bénéficier d’une réduction fiscale de 75 %, dans la limite de 549 € par an.

Les démarches à suivre pour déclarer vos dons

Pour profiter de ces avantages fiscaux, il est indispensable de conserver les reçus fiscaux émis par les associations ou organismes bénéficiaires et de reporter leurs montants sur votre déclaration d’impôts. Par ailleurs, certains dons peuvent être reportés sur plusieurs années en cas de dépassement du plafond de 20 % du revenu imposable.

Lire aussi  L'état de votre plaque d'immatriculation peut vous coûter cher!

Quatrième astuce : Employer un salarié à domicile

Employer un salarié à domicile pour vous aider dans les tâches ménagères, la garde d’enfants ou encore l’entretien de votre jardin peut également vous permettre de bénéficier d’un avantage fiscal conséquent. En effet, les dépenses engagées pour l’emploi d’un salarié à domicile sont éligibles à un crédit d’impôt de 50 %. Celui-ci s’applique directement sur l’impôt dû lors de l’année concernée, jusqu’à une limite annuelle fixée en fonction de votre situation familiale et du nombre d’enfants à charge.

Mise en place du prélèvement à la source : quel impact pour le crédit d’impôt ?

Avec la mise en place du prélèvement à la source, le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile est accordé sous forme de réductions ou de crédits d’impôt. Un acompte de 60% sur ces avantages fiscaux est versé dès janvier de l’année suivante, puis ajusté lors de la déclaration de revenus.

En mettant en place de telles stratégies, vous pouvez ainsi optimiser votre situation fiscale et payer moins d’impôts en toute légalité. Toutefois, il est important de bien se renseigner pour s’assurer de respecter toutes les conditions requises par la réglementation fiscale française.

 

4.5/5 - (33 votes)

Laissez un commentaire

Rhône-Alpes Tourisme

Explorez les trésors cachés et les expériences uniques que la région a à offrir avec notre guide de voyage. Découvrez les meilleures destinations, astuces et hébergements pour créer des souvenirs mémorables lors de votre voyage dans les Alpes françaises.

Suivez-nous sur

@2023 – Tous droits réservés. Rhône-Alpes Tourisme